Communication Interne et Marque employeur

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Tribune Caroline Lavaret, Head of Internal Communications Cegid : Un tandem gagnant-gagnant et indispensable - Un management transparent.

#ParoledExperte

Nous le savons bien depuis longtemps, dans quelque secteur que ce soit le manque de communication en général, et interne en particulier a un impact rarement positif sur la confiance, la socialisation des collaborateurs, la perception de leur job, de leur management, sans oublier la productivité et la croissance.

Un « Job à plein temps »

Pour avoir longtemps œuvré à la communication corporate et externe, je sais combien la Communication interne n’a pas toujours été la préoccupation première de la stratégie globale.

Aujourd’hui, avec la transformation de l’entreprise sous toutes ses formes, elle a un rôle essentiel à jouer car la frontière avec l’externe est de plus en plus fine. Et ce, dans notre conjoncture qui hybride le travail de plus en plus. Et c’est tant mieux.

Cela nous oblige à plus de transparence, à plus de réflexion et produit un impact sur les pratiques managériales et nos objectifs de communication en général.

C’est pourquoi la communication interne devient un job à plein temps, avec énormément de missions passionnantes à mener, de sujets à adresser.

C’est une contribution importante qui ne peut plus être « une danseuse » ou le parent pauvre.

Ce point est vraiment essentiel pour une bonne coordination des actions, une circulation fluide et claire des informations à l’intérieur, et donc à l’extérieur.

Investir dans une communication interne organisée et autonome favorise clairement la valorisation de l’entreprise, les collaborateurs et permet de rendre accessible les messages.

C’est aussi travailler avec les différentes parties prenantes de l’entreprise. Ne pas avoir une vision purement business de l’efficacité de son rôle, pour jouer un rôle clef dans la collaboration avec les RH, le marketing, le Comex, …

Bref, travailler efficacement et en synergie.

Coconstruire la marque employeur.

Travailler sur la marque employeur ce sont des objectifs très clairs.

  • Mettre les valeurs et la culture de l’entreprise au cœur des messages,
  • Favoriser l’engagement des collaborateurs pour développer leur fierté d’appartenance,
  • Créer des événements qui renforcent l’esprit d’équipe,
  • Orienter vers des objectifs communs,
  • Garantir la Qualité de Vie au Travail.

Parce que la marque employeur n’est pas seulement un outil de recrutement, un aspirateur à nouveaux talents à l’extérieur. (Cf. A lire l’article https://www.parlonsrh.com/media/marque-employeur-qui-neglige-moitie-de-sa-cible-efficace-a-50/).

Elle ne se décide pas, elle se construit avec et grâce aux collaborateurs et aux initiatives prises par l’entreprise.

La bienveillance ne s’achète pas, elle se prouve au quotidien par des actes concrets. Ce sont les collaborateurs avant tout qui créent cette image et qui la véhiculent.

On ne peut obliger personne à croire à des valeurs qui ne sont pas partagées !

Il s’agit donc de mettre en place un vrai travail d’introspection et une série d’engagements internes – comme fidéliser les talents, manager en accord avec les valeurs, mettre en avant « le pourquoi » de la démarche– qui auront un impact positif et fort sur l’image externe et sur l’engagement interne d’un maximum de collaborateurs.

« Ce qui se passe à l’intérieur se voit à l’extérieur, et vice versa… »

La communication interne de la marque employeur, à mon sens, ne sont pas des opérations de « communication séduction ».

Ce qui est à mes yeux indispensable c’est la confiance réciproque.

Une alliance qui fonctionne …

La Communication interne est le facilitateur qui fait circuler les infos, qui ne laisse pas le vide s’installer quand il y questionnement. Mais c’est aussi apporter de l’expertise aux Ressources Humaines, par ex. dans cette co-construction de la marque employeur.

C’est une alliance où elle apporte de l’expertise pour mettre en place les bons outils, les bonnes pratiques, mais aussi la transparence qui contribue à une communication fluide et efficace.

C’est justement cette transmission des informations de manière limpide qui permet d’améliorer les échanges entre les collaborateurs, le sentiment d’appartenance et donc… impacter la marque employeur.

Travailler ensemble sur la marque employeur

Revenir aux fondamentaux
Vérifier que les objectifs de communication interne soient bien alignés avec les besoins réels des collaborateurs.
S’adresser au cerveau, au cœur et au muscle de chacun et remettre à niveau les connaissances, créer de l’émotion et inciter à l’action.

Synchroniser sa communication en adoptant une démarche collaborative au sens « inclusive » – et non plus Top Down grâce à l’écoute des collaborateurs. Pratiquer l’intelligence collective, par ex. 

Impliquer et accompagner le management de proximité pour aider à mettre en place des méthodes plus horizontales. Et aussi mieux répondre aux attentes en matière de relation au travail et aux nouvelles méthodes de management hybride en plein déploiement dans beaucoup d’entreprises. Qu’elle soit physique ou numérique, elle joue un rôle primordial en matière de management.

Utiliser le réseau social d’entreprise pour faire circuler les informations plus naturellement et les rendre plus accessibles en temps réel avec moins de verticalité. Les barrières hiérarchiques s’atténuent, les relations entre collaborateurs qui ne travaillent pas directement ensemble sont facilitées, par exemple. Ces espaces numériques partagés renforcent aussi ce sentiment d’appartenance.

Développer le Phygital
Le digital favorise l’information, le physique apporte l’émotion.
Combiner plutôt qu’opposer ces 2 formats, dans la logique même des concepts « hybrides ».

Participer aux conversations sur les réseaux sociaux externes de l’entreprise. Favoriser le partage des informations par les collaborateurs sur leurs propres réseaux.

Sans faire d’angélisme, mettre en place une communication interne pragmatique et transparente en étroit partenariat avec toutes les parties prenantes de l’organisation, est un véritable enjeu qui aura à terme des effets vertueux & bénéfiques :

  • Une entreprise plus attractive,
  • Des collaborateurs qui peuvent devenir des ambassadeurs ou ce que je préfère appeler « des collaborateurs-influenceurs »,
  • Une plus grande fierté d’appartenance.
Marc Michiels

Marc Michiels

Rédacteur en chef : "Donner la parole à l’autre sous la forme d’un propos est en quelque sorte se donner à lire, comme une part de vérité commune, un accompagnement…" / Retrouvez-moi sur LinkedIn

Vous aimerez aussi

S’inscrire aux alertes de Culture RP, c’est s’assurer de ne rien perdre de l’information mise à disposition sur notre blog.