Construire ensemble une communication authentique pour votre marque !

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Tribune Cécile Ponchel, Directrice Associée de l'agence Kalaapa : Nous croyons que la vérité est détenue par les organisations que nous accompagnons.

#ParoledAgence

Des convictions en béton, il faut en avoir quand on est une agence RP. Mais que veut dire Kalaapa ? En Sanskrit cela veut dire « ce qui crée du lien ». Et c’est donc l’ADN de l’agence créée depuis 12 ans déjà. Faciliter la relation entre leurs clients et leurs publics, qu’ils soient consommateurs, collaborateurs, candidats ou prescripteurs, voilà leur devise ! Et leur mission : fournir aux entreprises des dispositifs de communication pérennes qui leur permettent d’être cohérentes, réactives et agiles.

Culture RP a souhaité en savoir plus et a demandé à Cécile Ponchel, co-fondatrice de l’Agence de nous dévoiler les coulisses de leur accompagnement, et les valeurs fortes qui l’animent, authenticité, utilité, transparence, bienveillance, et qu’elle prodigue avec son équipe auprès des marques qui lui font confiance.

Penser systémique, penser authenticité, l’important est de pouvoir redéfinir le temps court et le temps long dans les différents espaces de communication, mais aussi dans la vision stratégique d’une marque !

Cécile Ponchel, co-fondatrice de l’Agence Kalaapa.

Nous croyons que la vérité est détenue par les organisations que nous accompagnons.

Si pour nos vœux de début d’année, nous avons souhaité à nos clients que 2022 leur mette des paillettes plein les yeux, c’est exactement ce que nous ne voulons pas leur promettre lorsqu’on démarre une collaboration. Nous ne sommes pas des magiciens ! Nous sommes des facilitateurs, des « accoucheurs » de ce qui les anime, de leurs singularités, de ce qui fait leur force et que nous mettons en lumière grâce à nos expertises de communicants.

Lorsque nous avons découvert les méthodes de créativité et d’intelligence collective il y a 8 ans, cela a été une révélation pour nous, comme une évidence que l’agence de communication devait changer de paradigme. Nous nous sommes donc formés au métier de facilitateur puis de coach pour ma part, pour que nos clients puissent raconter non pas seulement de belles histoires mais des histoires vraies. C’est pour cela qu’aujourd’hui, nous proposons avant tout une méthode qui nous permet de faire émerger l’authenticité, la face cachée de l’iceberg et de mettre en exergue le vrai, le vécu et la culture authentique des entreprises et des marques, grâce à l’énergie, la créativité et la puissance des collectifs.

Parmi les méthodes utilisées, nous nous servons la plupart du temps, du Creative Problem Solving, qui comportent 3 grandes phases :

  • Clarifier l’objectif : explorer le défi et cadrer.
  • Produire des idées : explorer les réponses possibles et choisir un axe d’action.
  • Préparer l’action : accompagner le changement et implémenter.

Cette phase de clarification qui revient à avoir un brief précis, permet de se mettre d’accord avec notre client sur son besoin. On ne part pas de la solution voulue ou envisagée a priori (outil, dispositif de communication, …) mais du problème à résoudre, et c’est ce qui fait toute la différence. Cette phase d’audit de l’ensemble des parties prenantes est essentielle pour être performant ensuite dans les dispositifs à proposer.

Nous nous servons des méthodes de créativité et d’intelligence collective pour résoudre toutes les problématiques : identification de nouvelles opportunités de prise de parole en relations médias, émergence de Marque employeur, co-création d’une vision, plateformes de marque…

Par exemple, nous avons accompagné un de nos clients leader dans le jeu éducatif pour les enfants à redéfinir l’ensemble de sa plateforme de messages pour les journalistes et son calendrier éditorial, grâce à un atelier d’intelligence collective. Il a réuni les services internes de l’entreprise (et non pas seulement le service communication et marketing, mais aussi commercial et administratif), des clients B2B responsables de rayons jeux, des consommateurs et un orthophoniste. C’est la multiplicité des expériences et des visions partagées qui a permis de définir un plan d’actions RP. Ce n’est pas l’agence qui a déterminé a priori les sujets à fort potentiel médiatique mais l’écosystème de l’organisation qui a fait ressortir ses messages clés.

L’utilisation de l’intelligence collective répond à plusieurs enjeux

Le besoin d’authenticité, on en a parlé précédemment, mais aussi une prise de conscience des organisations que le savoir n’est pas détenu que par la direction. Cela fait écho à la quête de sens prisée par tous. Chacun souhaite être à sa façon un influenceur, acteur, contributeur et ressources créatives au service de son environnement (personnel et professionnel). Face à l’incertitude et aux changements qui s’opèrent à tous les niveaux, les organisations sont obligées de revoir leur modèle en s’appuyant sur l’ensemble de leur écosystème pour prendre des décisions. Cette approche systémique et agile semble aujourd’hui absolument nécessaire pour naviguer !

Cela nécessite un certain lâcher-prise des directions, une écoute attentive de l’écosystème, de l’engagement de la part des participants, de la bienveillance pour que chacun puisse s’exprimer librement et surtout de l’humour ! Cette capacité à faire un pas de côté et à se remettre en question.

Marc Michiels

Marc Michiels

Rédacteur en chef : "Donner la parole à l’autre sous la forme d’un propos est en quelque sorte se donner à lire, comme une part de vérité commune, un accompagnement…" / Retrouvez-moi sur LinkedIn

Vous aimerez aussi

S’inscrire aux alertes de Culture RP, c’est s’assurer de ne rien perdre de l’information mise à disposition sur notre blog.