Gérer ses relations presse en région : la nouvelle tendance !

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Tribune Amélie Marocco, Fondatrice de l'Agence Audace RP and Influence : Relations presse et décentralisation, l'alliance gagnante.

#ParoledAgence

Les clients clament le retour de la parole en agence. Choisir une agence en région, c’est faire justement le choix d’un prestataire de proximité qui offre son expertise, mais avant tout sa disponibilité. Mais la gestion de ses relations presse via une agence parisienne serait-elle devenue has been ? Un propos audacieux, mais qui sait, peut-être réaliste ?

Amélie Marocco, Fondatrice de l’Agence Audace RP & Influence.

Des « blablas caisses » qui font leur apparition dans les supermarchés, l’engouement généré pour la journée du câlin, l’explosion de la consommation en circuit court, la recherche d’un tourisme plus authentique face à un tourisme de masse : autant de nouvelles tendances qui ont déferlé dans notre société ces dernières années et qui révèlent une fervente envie de proximité et de lien, non seulement dans nos relations humaines, mais pas seulement !

Si certaines agences de relations presse ont pris conscience de l’importance du principe fondamental de « prendre soin » de la relation avec leurs clients en renforçant l’écoute et en améliorant la personnalisation de l’expérience client, certains ne parient pas forcément sur cette donne ! D’ailleurs, c’est pour cela qu’en agence en région, on se voit signer des clients déçus de ces agences de relations presse parisiennes qui engrangent des nouveaux budgets et qui promettent des résultats grâce à leur réseau et leurs années d’existence, sans prendre en compte le facteur humain.

Choisir une agence en région, c’est faire le choix d’une agence de proximité qui offre son expertise mais avant tout sa disponibilité.

Pour une relation efficace, il est capital de communiquer avec son agence. Hormis ce choix d’externaliser en région les relations presse, les clients font aussi le choix de communiquer sur une zone régionale, et c’est un bon pari. En effet, pendant longtemps, la communication en local n’était pas considérée comme assez noble, aujourd’hui tout a basculé et les raisons en sont multiples.

La décentralisation de l’information, une aubaine pour les relations presse en région

Non, Paris n’a plus le monopole de l’information et les territoires reviennent à la mode ! La crise sanitaire que nous avons traversée a poussé plusieurs médias nationaux à renforcer leur ancrage sur le territoire. Exit les conférences de presse sur Paris, et bienvenue aux événements en région ! Aujourd’hui, certains journalistes ont fait le choix de vivre en Province. Ils se rendent ainsi plus disponibles pour les événements locaux. Y’a pas à dire, la région c’est clairement devenue la nouvelle tendance !

En région varoise, les nouveaux médias explosent, on a vu apparaître la décentralisation des chaînes TV comme BFM Toulon, ou encore l’émergence de Web TV (Made In Sud, Info 83) ainsi que des décrochages par département comme en radio avec Radio Star Toulon par exemple. Autant de volonté par les acteurs régionaux de casser l’image que c’est à Paris que tout se passe, et de reprendre le pouvoir sur l’information locale avec les médias locaux.

Les médias en région, ces dénicheurs de pépites qui peuvent mener loin

Les médias en région représentent un moyen de communication à ne surtout pas négliger pour asseoir une communication en national ! Vecteurs d’influence, de visibilité, mais aussi de notoriété, ils sont pionniers en termes d’information et ils viennent même nourrir les médias nationaux. C’est pour cela que bien souvent une bonne communication en région, promet des résultats sur le plan national.

Sans ces médias, il est compliqué pour les grosses rédactions parisiennes de trouver l’information unique et originale. Nous ne sommes à présent plus étonnés de découvrir une actualité régionale faire le tour des grands médias nationaux : passage d’un client simultanément sur le journal de M6, France 2 ou encore TF1… Si le journal de Jean-Pierre Pernaut a réuni pendant, plus de 36 ans, près de 5 millions de téléspectateurs par jour, ce n’est pas rien. Les recettes régionales, le public en raffole ! Rien d’étonnant à constater que depuis peu, le journal de France 2 propose également des sujets sur les initiatives en région qui ont le vent en poupe.

Cas pratique : Grinoloco.com

On pourrait parler du succès d’un de mes clients Grinoloco.com, acteur clé dans le circuit court. Pour cette jeune start-up, l’acteur varois incontournable du circuit court à portée de main et engagé pour une consommation plus responsable, Audace RP a bâti une stratégie de relations presse essentiellement en PACA et plus particulièrement dans le Var. Fort de son succès médiatique dans le département, on a ensuite pu découvrir le fondateur Kevin Peyrusaubes en passage sur l’émission « la Pépite » sur BFM Business, ou encore dernièrement c’est l’équipe de l’émission « Ma Ville, Mon idéal sur France 2 » qui est partie tourner dans le Var à la rencontre du fondateur de Grinoloco.

Des spécificités propres aux journalistes en région à connaître

Le travail en local pour l’attachée de presse est bien plus facilité en région que sur Paris : l’attachée de presse a une parfaite connaissance des journalistes, car elle a le temps de les rencontrer et d’échanger avec eux.
Les journalistes sont moins sollicités et restent plus disponibles pour échanger sur des sujets et de vrais liens peuvent se nouer avec eux car en région, on a beau dire, on prend son temps.

Les journalistes régionaux ne sont pas là à attendre le fil AFP ou Snapchat, non ils sont à la recherche d’une information novatrice, unique et pertinente et sont toujours friands de se rendre sur le terrain.
D’autre part, un sujet en région est plus susceptible de passer car l’attachée de presse cible des journalistes des rubriques généralistes et non spécialisées : ce qui ouvre le champ des possibles sur bien des sujets.

La parole des clients clame son retour dans les agences de relations presse!

Les clients accordent beaucoup d’importance à la proximité et à la disponibilité des équipes. Faire le choix de travailler avec une Agence de RP en région, c’est choisir d’établir une relation de proximité et de confiance avec son attaché de presse.

Combien d’agences parisiennes promettent à leur client une personne dédiée alors qu’on sait très bien que dans de telles structures, c’est la chaise musicale des attachés de presse. Ils doivent gérer un portefeuille de 8 à 10 clients et sont vite débordés pour pouvoir après échanger avec le client.

Dernièrement, chez Audace RP, nous avons pu signer un client qui cherchait justement des liens de proximité avec son attaché de presse, il n’était plus satisfait de son agence parisienne où il devenait quasi impossible de parler à son attachée de presse….

En agence en région, pour ma part, je vends mon expertise, ma bienveillance et surtout ma disponibilité ! Autre point positif en faveur d’avoir son attaché de presse en région, celui de savoir que physiquement le client peut nous rencontrer quand il le souhaite (s’il est en région évidemment !)

Et si l’attaché de presse doit déployer une stratégie en national ce n’est pas un problème, tant qu’il y a une bonne connexion internet et un téléphone qui marche, les résultats seront au rendez-vous.

Insuffler un dynamisme sur l’économie régionale et en tirer des bénéfices

En privilégiant une agence de relations presse locale implantée dans la région, le client participe indirectement au dynamisme économique de la région. Autre point à ne pas négliger, le tarif : une agence en région à forcément des coûts inférieurs à Paris (loyer, dépenses de la vie quotidienne) ce qui a une conséquence directe sur le prix des prestations vendues.

L’agence de relation presse en région a donc clairement sa raison d’être et ce n’est que le début ! Alors, la gestion de ses relations presse sur Paris serait-elle devenue has been ? Le débat est lancé !

Ma devise : l’audace c’est le talent que d’autres n’ont pas !

Marc Michiels

Marc Michiels

Rédacteur en chef : "Donner la parole à l’autre sous la forme d’un propos est en quelque sorte se donner à lire, comme une part de vérité commune, un accompagnement…" / Retrouvez-moi sur LinkedIn

Vous aimerez aussi

S’inscrire aux alertes de Culture RP, c’est s’assurer de ne rien perdre de l’information mise à disposition sur notre blog.