Vers une influence plus éthique

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Tribune Solène Dupuy de la Grandrive, fondatrice de l’agence So’influence : Réduire au maximum notre impact sur l'environnement cela passe aussi par la communication.

#ParoledAgence

Il est devenu urgent de changer nos modes de consommation, car le changement climatique et l’épuisement des ressources ne sont plus à prouver. Il faut réfléchir à la façon dont nous pouvons réduire au maximum notre impact sur l’environnement et cela passe aussi par la communication.

Urgence écologique, consommation raisonnée, transparence et authenticité sont les nouveaux défis du marketing d’influence qui ne cessent d’évoluer ces dernières années et nous avons chacun notre rôle à jouer.

Eco-influenceurs : les influenceurs de demain

De nombreux influenceurs, créateurs de contenus, se voient changer littéralement leur mode de vie suite à une réelle prise de conscience et se tournent vers un mode de vie plus green. Qu’ils soient écolos ou en transition, ils ont un rôle très important pour les années à venir. De véritables passionnés, et pour de plus en plus, professionnels du métier, ils sont engagés sur les sujets liés à l’environnement et souhaitent sensibiliser et éduquer leurs communautés à une consommation raisonnée.

Ils sont exigeants sur le choix des marques avec qui ils acceptent de collaborer pour éviter d’être dans une logique de surconsommation ou de greenwashing. Les marques sont sélectionnées avec soin et ils collaborent main dans la main avec celles qui incarnent leurs valeurs. Des collaborations avec des influenceurs en toute transparence qui permettent des collaborations sur le long terme s’ils sont bien choisis. On parle alors d’ambassadeurs de marque.

Le respect d’une ligne de conduite pour toutes les parties prenantes

Les marques qui s’engagent alors dans une démarche éco-responsable peuvent se tourner vers le marketing d’influence pour renouer avec la confiance des consommateurs et faire passer des messages qui ont du sens et à impacts positifs sur l’environnement.

Le marketing d’influence peut être un moyen très efficace pour renforcer l’image de la marque, sa visibilité et sa crédibilité, mais il peut être facilement critiqué si une campagne n’est pas bien pensée et rodée. Le marketing d’influence dit responsable, en plus de respecter des lignes de conduite éthiques pour la mise en place des partenariats, doit prendre en compte les impacts environnementaux des produits ou services mis en avant lors des campagnes.

Toute la chaine de valeur doit être pensée de manière responsable (prix, produit, distribution et communication) :

  • Concevoir des produits qui ont le moins d’impact possible sur l’environnement.
  • Produire de manière la plus respectueuse possible de l’environnement et prendre en compte l’impact carbone.
  • Faire attention à la manière de distribuer et de faire connaître les produits.

Les créateurs de contenus / influenceurs engagés, appelés aussi green influenceurs ou éco créateurs, ont eux aussi une ligne de conduite à suivre pour tendre vers cette logique éthique :

  • Construire une communauté de manière organique et authentique : ne pas acheter de faux followers.
  • S’exprimer sur des sujets uniquement maîtrisés.
  • Tester seulement des produits dont ils ont une réelle utilité : pour ne pas être dans une logique de surconsommation.
  • Ne donner leur avis que sur des produits qu’ils ont réellement testé :
    1) Etre transparent avec les communautés concernant l’existence d’une collaboration : c’est la loi !
    2) Ne pas faire que du contenu sponsorisé.

Les agence comme So’influence ont un grand rôle à jouer puisqu’elles sont les intermédiaires entre marques et créateurs et se doivent donc de les sensibiliser et les éduquer à ces nouvelles pratiques.

Une agence d’influence dans cette logique éthique doit alors à son tour respecter quelques points :

  • Bien sélectionner les marques avec qui imaginer des campagnes d’influence.
  • Communiquer différemment, de manière plus éthique, en s’axant bien plus sur les valeurs et engagements que sur du placement de produits pur.
  • Réfléchir au message à faire passer et à l’impact positif.
  • Trouver de véritables porte-paroles qui sauront véhiculer les valeurs et engagements de la marque et qui sauront retranscrire l’histoire de celle-ci.

So’influence, une agence engagée pour une communication éthique et responsable

Suite à une réelle prise de conscience sur les enjeux écologiques et partie du constat que peu d’agences étaient spécialisées en marketing d’influence éthique et responsable, j’ai souhaité créer mon agence So’influence en 2019 pour participer à mon échelle à l’évolution du monde de l’influence.

C’est aussi dans cette logique de sensibilisation des différentes parties prenante, qu’en plus des accompagnements stratégiques, j’ai souhaité proposer des formations pour tendre vers une influence plus éthique.

– A savoir, une formation pour les créateurs de contenus afin qu’ils puissent savoir comment créer un compte en accord avec leurs valeurs et engagements tout en respectant une ligne de conduite éthique.
– J’interviens également dans les écoles de communication et organismes pour transmettre mon savoir et partager mon expérience du milieu de l’influence éthique.

Pour toute demande de collaboration ou d’intervention lors de formations : [email protected]

Mini bio : Solène Dupuy de la Grandrive, fondatrice de l’agence So’influence, spécialisée en marketing d’influence éthique et responsable.

Marc Michiels

Marc Michiels

Rédacteur en chef : "Donner la parole à l’autre sous la forme d’un propos est en quelque sorte se donner à lire, comme une part de vérité commune, un accompagnement…" / Retrouvez-moi sur LinkedIn

Vous aimerez aussi

S’inscrire aux alertes de Culture RP, c’est s’assurer de ne rien perdre de l’information mise à disposition sur notre blog.