Comment transformer les marques en révélant leur âme…

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Créer, transformer, enrichir : un nouvel horizon clé en main pour les marques.

#JaimeLaCom

Au-delà des problématiques de pur branding, Be Dandy s’attache à faire grandir les hommes derrières les marques. Cette approche sensible, exigeante mais passionnante, permet à l’agence de s’investir durablement avec chaque client, des prémisses stratégiques au déploiement d’outils, pour les aider à atteindre leurs objectifs et garantir le succès de leur marque. Conçue par les créatifs de l’agence, la nouvelle identité a su renforcer leurs réflexions et leur sensibilité pour emmener les marques au plus haut niveau. De la création d’univers singuliers au management quotidien des actifs de la marque c’est une nouvelle approche transversale de l’écosystème des marques que l’identité de l’agence met en scène.

Culture RP a voulu en connaître d’avantage, pour observer les « rouages » de l’intérieur et complexes des territoires marque : Créer ou transformer une marque n’engagent pas les mêmes leviers, pourtant les deux axes de développement nécessitent un accompagnement sur mesure ! 

Nous avons donc naturellement demandé à Alix Declercq, Fondatrice et Présidente de l’Agence Be Dandy de nous éclairer. 

Nous avons grandi avec la conviction qu’il n’y a rien de mieux pour se distinguer que d’être fidèle à soi-même.

Alix Declercq, Fondatrice et Présidente de l’Agence Be Dandy.

Les liens que tissent les marques et leurs publics sont plus que jamais créateurs de valeurs ! Quelles sont les trois grandes offres que propose l’Agence pour accompagner une marque dans son désir de notoriété renouvelé ? 

Notre objectif est de révéler l’âme de chaque marque. Et autour de chaque marque gravitent bien sûr des enjeux, des symboles, des histoires, des faits différents. Afin de les adresser de manière précise, nous avons construit une offre autour des trois grands défis qui peuvent être ceux des marques aujourd’hui :

  1. Créer : nous transformons un projet en marque et nous accompagnons les clients dans la création d’univers singuliers pour mener cette future marque au succès,
  2. Transformer : nous aidons les clients à révéler la puissance de leurs marques existantes pour consolider leur territoire et accélérer leur croissance,
  3. Enrichir : nous enrichissons les marques déjà prospères d’idées, de formes et d’expériences nouvelles.

« Créer, transformer et enrichir » sa marque n’engage pas le même accompagnement ! Quelles distinctions pratiques, diagnostic sur les problématiques de branding, du point de vue stratégique, du design et de l’architecture faites-vous ?  

Tout d’abord, Be Dandy existe depuis 11 ans et a permis à de nombreuses marques d’exister, de résister parfois, de s’épanouir dans une société qui change à toute vitesse. Et nous avons d’ailleurs eu quelques prix pour cela ! Nous avons accompagné de nombreuses marques qui vont d’Audemars Piguet, Chanel en passant par des marques nouvelles, davantage de niche, comme le Domaine Belargus. C’est grâce à l’expérience que nous avons acquise auprès de nos clients, que nous avons aujourd’hui la possibilité d’identifier ces trois « portes d’entrée » que sont « créer », « transformer », « enrichir ». C’est en quelque sorte une structuration empirique qui nous permet aujourd’hui d’être les plus précis possible. Quand une marque vient nous voir, nous analysons en amont avec elle ses objectifs, son vécu, ses ressources existantes. Après ce diagnostic, nous leur proposons l’offre la plus adaptée. Nous n’envisageons pas notre agence autrement que dans le sur-mesure.

Ensuite, pour les accompagner au plus près, l’agence est organisée autour de trois pôles spécialisés qui fonctionnent en synergie : la stratégie, le design et l’expérience.
La stratégie c’est tout ce qui attrait à l’audit de la marque, la stratégie de (re)positionnement, la plateforme de marque, la rédaction des concepts et fondamentaux d’une marque.

Le design, lui, s’attache à faire vivre le territoire de la marque dans des codes visuels propriétaires et singuliers : du logo en passant par l’architecture des boutiques, restaurants ou sièges de nos clients.
Enfin, l’expérience fait vivre la marque au quotidien, dans des outils identitaires, des plans d’activation de la marque, des formations auprès des équipes internes de nos clients.

A chaque pôle, ses experts et spécialistes, capables d’entrer en précision dans son sujet. Même si bien sûr, tout le monde travaille tout le temps ensemble. S’il est pour nous essentiel de segmenter l’offre afin de la clarifier, il est aussi important de décloisonner ces pôles, afin que les idées et les inspirations puissent circuler. Mais ça, c’est notre cuisine interne. 🙂

Be Dandy s’attache à faire grandir les hommes derrières les marques. Cette approche sensible, exigeante mais passionnante, permet à l’agence de s’investir durablement avec chaque client, des prémisses stratégiques au déploiement d’outils, pour les aider à atteindre leurs objectifs et garantir le succès de leur marque. Des relations humaines et sincères fondées sur une méthode de travail maïeutique où chacun est mobilisé pour réaliser le fameux saut créatif qui transforme les marques sans perdre leur âme. 

Quels conseils pourriez-vous donner à un futur client qui souhaiterait créer sa marque ?

De prendre le temps d’échanger autour de lui, d’identifier les personnes qui connaissent son projet, ou les réseaux à même de l’accompagner là-dedans. L’idée c’est de se sentir d’abord en confiance dans ce qu’on a envie de réaliser, même si c’est par ailleurs vertigineux. Chez Be Dandy, nous pensons que l’humain fait beaucoup et que savoir s’entourer est la première pierre à tout édifice.

C’est aussi pour cela que nous nouons des relations humaines et durables avec nos clients. Ensuite, il s’agit de travailler en profondeur et en précision le socle de la marque. La stratégie elle-même repose sur une phase d’audit ou d’analyse du projet qui permet de poser les jalons de la marque. On plonge dans la marque pour en révéler l’âme. Autrement dit, la dépouiller de son superflu, pour ne garder que l’essentiel. Ce qui va lui permettre de vivre durablement dans le temps et d’aligner tous les collaborateurs.

Quelle différence faites-vous entre l’engagement et l’accompagnement ? Et quels seraient les mots qui vous identifient, ceux qui représente l’agence ?

Je ne sais pas s’il y a de véritable différence. L’accompagnement appelle l’investissement, un investissement total. C’est cette plongée au cœur de la marque dont nous parlions juste avant. Et de la même façon, l’engagement ne peut exister que dans l’accompagnement. On guide l’entreprise, presque de l’intérieur. On la connait tellement bien qu’on peut l’aider à accomplir ses objectifs et envisager le meilleur. Finalement, élaborer ou enrichir une marque est très sollicitant, pour le client comme pour l’agence. C’est une plongée à pieds joints. Mais c’est une très belle aventure, parce qu’ensuite cette collaboration dure toujours, elle se donne à lire dans le temps à travers la pleine expression de la marque, ses réussites, ses accomplissements.

Je dirais curiosité et distinction : on cherche l’inspiration partout où elle est (autrement dit, partout) de façon à rendre la singularité de chaque marque, car chacune est unique.

L’agence vient de recevoir de nombreux prix, et si vous deviez nous parler d’une marque que vous avez accompagné, ce serait laquelle et pour quelle raison ?

J’aimerais pouvoir toutes les citer. Mais pour en choisir une, je parlerais du repositionnement récent de la Maurician Commercial Bank, qui est un souvenir fort. La MCB est la banque pionnière et historique de l’île. Nous avons puisé dans son histoire, dans son ADN, ses engagements pour les communautés locales et pour le territoire africain afin de repositionner sa banque privée et son segment Wealth Management. L’idée était de révéler sa place de guide et d’éclaireur, au carrefour des continents, à l’avant-garde des enjeux environnementaux et sociaux à venir. L’Île Maurice est un lieu par nature stratégique sur les questions de durabilité.

Selon vous, comment se définit aujourd’hui une marque engagée ?

Une marque qui vit avec son temps, qui affirme des convictions et qui les défend dans sa marque. Aujourd’hui, l’engagement est un pré-requis des marques. Dès lors, l’engagement peut sonner comme un discours commercial ou factice lorsqu’il n’est pas porté en profondeur. Pourtant, nous sommes dans une ère de l’émotion. Le public est en attente de convictions et de cohérence, c’est ça qui fait vibrer.

En tant que consommateur, on est saturé d’informations et d’opinions : celles des marques, celles des autres consommateurs, celles des institutions, des médias, des réseaux…

Ça appelle à une vigilance et un réflexe de tout décortiquer. Réflexe qui peut bien vite mettre en peine les marques qui ne sont pas sincères. Donc je pense que ce que le consommateur cherche avant tout, c’est une forme d’authenticité. L’authenticité d’une marque, ce serait donc la preuve de son engagement. Si elle est alignée sur ce qu’elle est, bien dans ses bottes parce que cohérente, tout en étant actuelle et à l’écoute des enjeux contemporain, elle est en une sen absolument engagée.

Si vous aviez un message à faire passer à votre profession, quel serait-il ?

Je pense que, dans nos métiers, les clients sont et seront toujours la clé. C’est cette vision qui, je crois, nous distingue chez Be Dandy. Au-delà de notre savoir-faire en pur branding, Be Dandy s’attache à faire grandir les hommes derrières les marques. Chaque nouveau projet est une rencontre et nous tissons des liens sincères et sensibles avec nos clients. Ça nous fait grandir nous aussi. Ça rend le métier passionnant, ça l’investit et l’engage auprès de la société, en quelques sortes. Car c’est seulement au cœur des relations vraies et fidèles que peuvent naître les marques vibrantes qui comptent, créent des liens entre les hommes et font évoluer la société. Nos clients reconnaissent ce que nous leur apportons, notre intelligence de l’émotion, notre esthétique et nous, nous révélons leur génie, ce qu’ils apportent au monde. Pas de grande marque sans grande relation.

Marc Michiels

Marc Michiels

Rédacteur en chef : Donner la parole à l’autre sous la forme d’une tribune, une interview est en quelque sorte se donner à lire, comme une part de vérité commune… / Retrouvez-moi sur LinkedIn

Vous aimerez aussi

S’inscrire aux alertes de Culture RP, c’est s’assurer de ne rien perdre de l’information mise à disposition sur notre blog.