Quand la Matmut fait de la culture… pour tous

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Tribune Sophie Lemaire, Responsable du pôle culturel de la Matmut : Notre action s’inscrit bien entendu aussi dans une démarche d’activation de marque, comme une mise en place concrète qui contribue à l’image de l’entreprise.

#JaimeLaCom

C’est dans l’affirmation de ses principes mutualistes que la Matmut déploie son action culturelle, avec un objectif unique : l’accès à la culture pour tous.

Sophie Lemaire, Responsable du pôle culturel de la Matmut.

Choix inhabituel, la Matmut, affirme ses valeurs mutualistes avec une action culturelle développée en régie directe.

Zoom sur un modèle d’activation de marque pas si courant…

Venant de fêter ses 60 ans, le Groupe Matmut a révélé sa « Raison d’être » qui formalise, autour de son ancrage mutualiste, les valeurs et les engagements de l’entreprise. Prévention, mécénats, soutien à la recherche médicale, à l’innovation, à la vie culturelle et sportive sont autant d’exemples d’actions menées. Cette « Raison d’être » vise à définir les contributions que l’entreprise entend apporter aujourd’hui et demain aux défis sociétaux, environnementaux et économiques.

C’est dans l’affirmation de ces principes que la Matmut déploie une action culturelle qui a un objectif unique : contribuer, accompagner, soutenir… L’ACCÈS A LA CULTURE POUR TOUS.

Depuis des décennies, nous le savons, l’art n’est accessible qu’à une partie de la population, alors qu’il s’agit d’un bien commun, universel. Les freins sont nombreux. Géographiquement, socialement, physiquement … C’est parfois un défi de se retrouver en contact avec la culture. Aussi, à son échelle la Matmut souhaite participer activement à l’inclusion culturelle. Il est à ce titre intéressant de noter que la participation au « développement culturel de leurs membres » est, pour les mutuelles, un principe qui est même inscrit dans le Code de la Mutualité !

Notre action s’inscrit bien entendu aussi dans une démarche d’activation de marque, comme une mise en place concrète qui contribue à l’image de l’entreprise.

À travers le programme « Matmut pour les arts », 3 dispositifs y répondent

Le Centre d’art contemporain de la Matmut-Daniel Havis, fer de lance de cette politique, le soutien culturel à travers le mécénat et bientôt un projet autour de la question de l’accessibilité du cinéma.

Le Centre d’art est porté, en régie directe, par une équipe culturelle de 4 personnes spécialisées dans la médiation et le montage de projets culturels. Cette équipe est intégrée à la Direction de la Communication du Groupe Matmut. Elle travaille en lien avec les services transversaux tels que la communication, le marketing digital, la logistique, le juridique…

Force de proposition pour la sélection des artistes, elle conçoit les expositions main dans la main avec les artistes : du propos de l’exposition au plan d’accrochage, en passant par l’installation technique, le transport, les contrats et la couverture assurantielle bien entendu. En parallèle, elle conçoit les outils de médiation culturelle et les ateliers en direction des différents publics et active des plans de communication ad hoc.

Pas de fondation ou de fond de dotation, le Centre d’art et son activité appartiennent aux sociétaires !

Un château normand, 4 expositions par an, des événements, 6 hectares de parc, 17 œuvres monumentales permanentes … C’est un lieu dont l’accès est entièrement libre et gratuit, labellisé « Tourisme et handicap », qui se veut ouvert et accessible à tous, dans le fond comme dans la forme. Ainsi, le choix des expositions permet :

  • de toucher tous les publics,
  • d’inviter à une découverte de l’art contemporain,
  • de se poser des questions
  • et pour ceux qui le souhaitent, d’être accompagnés au plus loin dans la compréhension des démarches artistiques.

En terme de médiation culturelle, sont produits des aides à la visite, des documents « faciles à lire et à comprendre », des visites guidées en famille, des visites focus, des rencontres avec les artistes… Des ateliers pour les plus jeunes et pour les publics aux besoins spécifiques sont également organisés pour chacune des expositions .

Nous considérons que notre rôle est de mettre le visiteur dans une situation de confort, de légitimité à pousser la porte et ainsi de découvrir des artistes régionaux, nationaux ou internationaux, mis à leur portée.

En accueillant en moyenne près de 30 000 personnes par an, nous sommes fiers de contribuer à rendre, chaque jour un peu plus, l’art accessible à tous.

Marc Michiels

Marc Michiels

Rédacteur en chef : Donner la parole à l’autre sous la forme d’une tribune, une interview est en quelque sorte se donner à lire, comme une part de vérité commune… / Retrouvez-moi sur LinkedIn

Vous aimerez aussi

S’inscrire aux alertes de Culture RP, c’est s’assurer de ne rien perdre de l’information mise à disposition sur notre blog.